Réduction des déchets

Le déchet qui a le moins d’impact économique, environnemental et social est celui que l’on ne produit pas.

Les 3RV

La solution pour diminuer la quantité de matières résiduelles que nous générons est d’appliquer quotidiennement le principe des 3RV :

Réduire à la source

Avant d’acheter, posez-vous d’abord la question: « En ai-je vraiment besoin? »

La réponse est oui? Vous pouvez quand même réduire à la source en évitant d’acheter:

  • des produits suremballés
  • des produits emballés individuellement
  • des produits à usage unique (jetables)

Vous pouvez également « écoresponsabiliser » vos fêtes et vos événements de façon à réduire leur empreinte écologique. Consultez notre dépliant pour de nombreux conseils et astuces.

Réemployer

Le réemploi consiste à utiliser plusieurs fois un produit ou un emballage, sans modification importante de son apparence ou de ses propriétés. Voici quelques exemples:

  • Donnez une deuxième vie aux articles dont vous souhaitez vous départir:
  • Réparez les objets plutôt que les remplacer
  • Privilégiez les couches réutilisables – la municipalité offre une subvention aux jeunes familles pour l’achat de ce type de couches

Recycler

Le recyclage réintroduit une matière résiduelle dans un processus de fabrication ou de transformation menant à un produit de même nature. Exemple : confection de bancs de parc avec des plastiques recyclés.

Participez à la collecte sélective en utilisant votre bac bleu. Des doutes sur les matières à déposer dans votre bac? Consultez:

Valoriser

La valorisation consiste à transformer une matière résiduelle afin d’obtenir une nouvelle matière ou de l’énergie. La fabrication de compost à partir de matières organiques en est un bon exemple. Valorisez:

Pour en savoir davantage sur les différents types de composteurs domestiques et vous aider à faire votre choix, visitez la section « Compostage domestique » du site www.abcdubac.com

  • en participant à la collecte des matières organiques (bac brun) pour les matières qui ne se prêtent pas au compostage domestique: viande, volaille, poisson et fruits de mer, produits laiters, boîtes de pizza, nappes et serviettes de papier souillées, etc.
  • en pratiquant l’herbicyclage
  • en utilisant les surplus de gazon et de feuilles comme paillis dans les plates-bandes, dans les potagers et à la base des arbres. Il est possible de les ajouter, modérément, dans le compostage domestique et dans le bac brun.